Se remplir de vide - Charles Pennequin

[en écho à...]